COLLAUD


Armoiries

d'azur à une croix latine soutenue de deux chevrons, dont l'un renversé, le tout d'or, sommé d'une fleur de lis d'argent et soutenue en pointe d'un coeur de gueules, le tout accosté à dextre d'une étoiles d'or et à senestre d'un coq d'argent, barbé et crêté de gueules.

Notons que la couleur de la médaille n'est pas bleu (azur) comme dans la version officielle!

Origines

A Saint-Aubin cette famille se divise en deux lignes: les Collaud Frisés et les Frantz-Collaud. Ces deux lignes se divisent en différentes branches que l'on distingue par des surnoms:

La ligne Frantz-Collaud se divise en quatre branches: les Collaud Mignon, les Collaud Roi, Les Collaud Caporal, et les Collaud Piémont.

La ligne Collaud Frisés se divise en trois branches: les Collaud Pillard, Les Collaud Benô, Les Collaud Grand-Cuanny.
 

Variantes

Certains rameaux de ces différentes branches ont égalment d'autres surnoms: Collaud Baron, Collaud Bayse, Collaud Cantène, Collaud Jarny, Collaud Ménet, Collaud Gros Bon, Collaud Pantalon, Collaud Maion, et enfin Collaud Rouge.

Notables

- Joseph Collaud, syndic de St-Aubin (1829)

- Jules Collaud (1900-1941), directeur de l'Institut agricole de Grangeneuve.

- Béat Collaud (1872-1942), chef de service au département cantonal de l'Agriculture.

- Léon Collaud (1882-1958), colonel-brigadier, ancien vétérinaire en chef de l'armée. Président du Tribunal de Diessenhofen, député au Grand Conseil de Thurgovie.

Plus d'information

Vous trouverez plus d'information en suivant les liens ci-dessous:

Généalogie Suisse

Diesbach - ce site contient aussi des adresses courriel des contacts